Enjeux financiers : Rechercher des axes de rentabilité

Au delà des enjeux Sanitaires et Ecologiques évoqués plus loin, il est important pour une exploitation de mesurer concrètement les économies réalisées en utilisant BRUSH CLEANER :

 

De part sa conception brevetée et le fait que l'on ne s'arrête jamais (hormis pour vider la cuve pleine), le temps de ramassage avec BRUSH CLEANER est divisé par 6 par rapport à un ramassage manuel ... et par  3 par rapport à un ramassage avec un aspirateur à crottin.

Suite à des tests  que nous avons réalisés lors de la validation de BRUSH CLEANER, avec 4 chevaux sur un hectare, le temps de ramassage manuel est de 2 heures minimum par semaine ... Avec BRUSH CLEANER le ramassage ne prend que 20 minutes.

 

Et plus vous avez de chevaux sur votre prés, pour BRUSH CLEANER cela ne change rien ... vous n'aurez aucune manipulation supplémentaire à faire pour le ramassage du crottin ... vous irez simplement vider la cuve pleine plus souvent . Par contre, avec un aspirateur à crottin, plus il y a de crottins, plus vous vous arrêtez et donc une augmentation conséquente du temps de ramassage  sans oublier qu'à chaque fois c'est une manipulation lourde, fastidieuse et éprouvante pour les bras et le dos.

 

Donc par semaine vous économisez dans ces conditions :

 - environ 8€ par cheval par rapport à un ramassage manuel

 - environ 4€ par cheval par rapport à un ramassage par aspiration

(calcul fait avec un cout du smic chargé de 10,5€ de l'heure)

 

Vous avez 10 chevaux : 40€ de gain par semaine soit 2000€ sur l'année...... et c'est sans compter, que le temps que vous avez gagné, est rendu plus productif pour votre exploitation!

Enjeux sanitaires : Un avenir inquiétant

Toutes les études le montrent, la gestion du parasitisme digestif chez les chevaux est un axe de travail de la plus haute importance. L'évolution actuelle et les persepectives d'avenir sont inquiétantes. Les conséquences d'une contamination parasitaire sont multiples : par exemple, 90% des coliques sont d'origine parasitaire. En savoir plus ...

 

Du fait de la résistance accrue des parasites aux différentes molécules, il faut limiter à l'essentiel l'utilisation des vermifuges, d'où la nécéssité absolue de ramasser deux fois par semaine minimum les crottins dans les prés et paddocks, surtout en cas d'espace restreint. En savoir plus ...

 

Et ce n'est là qu'un infime extrait de toutes les études réalisées.

 

Quelle est la cause de colique la plus fréquente ?
Dans la plupart des cas, la colique est due à une infestation de vers. Une étude récente a montré que 90% des coliques étaient provoquées par le parasitisme. Les larves migrantes des vers rouges (Strongylus Vulgaris) abîment la paroi intestinale riche en vaisseaux sanguins. En savoir plus ...

 

Enjeux écologiques : Des conséquences non maîtrisées en cascade

De nombreuses recherches scientifiques ont permis de mettre en évidence les différents dangers des produits contenus dans les vermifuges.

Nous n'en listons ci-dessous qu'un extrait, mais qui de par leur contenu, nous interroge vraiment sur nos choix en matière de développement durable :

 

- La réserve de la biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais a entamé en 2011 un travail sur l'impact des médicaments antiparasitaires donnés aux chevaux sur la biodiversité du sol en forêt. En savoir plus...

Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.
Conditions générales de vente
CGV.pdf
Document Adobe Acrobat [332.7 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© H.DIS SAS au capital de 26'750,00€